Réduire les émissions grâce à l’alimentation à quai

À titre de port le plus grand et le plus achalandé du Canada, nous devons trouver un juste équilibre entre la croissance des échanges commerciaux et le besoin de protéger l’environnement et de respecter la qualité de vie de nos voisins. L’alimentation à quai est une initiative de réduction des émissions qui constitue seulement l’un des moyens à l’aide duquel nous améliorons la qualité de l’air et nous protégeons la santé humaine.

En 2009, le terminal de croisière situé à la Place du Canada est devenu le premier terminal au Canada et le troisième au monde à proposer des installations d’alimentation à quai pour les navires de croisière. L’alimentation à quai permet aux navires de croisière de se raccorder au réseau électrique terrestre et d’arrêter leurs génératrices diesel, ce qui permet de réduire le bruit et les émissions.

La Place du Canada dispose à l’heure actuelle de trois points de raccordement à l’alimentation à quai. Le nombre de navires de croisière qui se branchent à l’alimentation à quai a augmenté de 134 pour cent en cinq ans, réduisant ainsi les émissions de gaz à effet de serre potentielles de 8 400 tonnes. En partant du principe qu’un véhicule personnel moyen émet environ quatre tonnes de gaz à effet de serre par an, l’alimentation à quai a eu le même effet que de retirer 2 100 véhicules de la circulation par an.

Bien que ce système semble simple, l’alimentation à quai n’est pas un système universel qui nécessite uniquement de brancher un fil dans une prise. En effet, plusieurs conditions ont une incidence sur la capacité à raccorder un navire à l’alimentation à quai, y compris la configuration des installations terrestres d’alimentation à quai, l’emplacement et les limites des installations de raccordement à l’alimentation à quai du navire (s’il en possède) et la disponibilité de l’énergie électrique fournie par BC Hydro.

BC Hydro propose un tarif fixe d’alimentation « à la demande » très intéressant pour les navires qui se branchent à l’alimentation à quai dans le but d’encourager la participation au programme. Cependant, BC Hydro se réserve le droit d’interrompre le service si cette énergie est requise à un autre endroit du réseau, par exemple par des particuliers pendant une journée froide d’hiver; les autres clients de BC Hydro ne sont pas affectés par ce service.

Le 22 juillet 2015, le gouvernement fédéral et le Port de Vancouver ont annoncé le financement de la mise en place d’installations d’alimentation à quai pour les navires de conteneurs au sein de deux terminaux : Deltaport à Delta, et Centerm à Vancouver.

Il s’agit d’une étape importante pour le projet d’alimentation à quai. Le financement total du projet s’élève à 12 millions de dollars : six millions de dollars proviennent du Programme d’alimentation à quai pour les ports de Transports Canada, et six millions de dollars proviennent du Port de Vancouver. La mise en fonctionnement des deux installations d’alimentation à quai est prévue le 31 mars 2017.

Nous continuons à ouvrir la voie afin de mettre en place des installations d’alimentation à quai au sein de l’ensemble des terminaux maritimes situés au sein de notre juridiction, ainsi qu’à inciter les lignes maritimes à utiliser l’alimentation à quai en offrant des réductions des droits de port pour les navires équipés d’installations de raccordement à l’alimentation à quai.

Ce processus sera mis en place étape par étape au cours d’un certain nombre d’années, et nous sommes certains que l’alimentation à quai sera universellement utilisée à l’avenir.

Tom Corsie
Vice-président à l’immobilier
Le Port de Vancouver