Dragage

Pour commencer, qu’est-ce que le dragage? Le dragage désigne une activité de déblaiement visant à retirer les sédiments du lit d’un plan d’eau. Il s’agit de l’une des manières dont dispose le Port de Vancouver, à titre d’administration portuaire, pour soutenir les objectifs commerciaux du Canada et assurer la sécurité de nos voies d’eau.

Pourquoi réaliser des activités de dragage? Il est indispensable de fournir aux navires un accès libre aux terminaux pour garantir la sécurité des échanges commerciaux. Le dragage est souvent nécessaire pour garantir une profondeur adéquate de l’eau pour les navires.

Les exigences en matière de dragage varient en fonction de l’emplacement. Burrard Inlet représente par exemple un port en eau profonde, mais certains projets peuvent appeler un dragage unique. D’un autre côté, le fleuve Fraser requiert un dragage annuel en raison du ruissellement continu de la rivière et du limon provenant de l’amont qui est déposé à l’approche de la mer.

Le dragage constitue un aspect incontournable de notre stratégie à long terme, et nous allouons des ressources importantes chaque année pour remplir notre mandat. En 2014, nous avons dépensé 20 millions de dollars en dragage afin de maintenir le chenal maritime, dont la moitié provenait des recettes liées à la location de nos installations.

En plus du dragage d’entretien du fleuve, nous également pris l’engagement unique en 2009 de draguer des voies d’eau plus petites au profit des communautés locales. Le dragage de ces voies d’eau ne s’inscrit pas dans notre mandat et ne constitue pas non plus une responsabilité officielle. Notre programme de contribution au dragage des chenaux locaux offre 7 millions de dollars de financement sur dix ans à des communautés précisément identifiées pour qu’elles entretiennent les voies d’eau des chenaux locaux et qu’elles rendent possibles les activités de loisir telles que la pêche. Les communautés peuvent demander un financement dans le cadre de ce programme.

En 2012, la députée fédérale Kerry-Lynne Findlay, conseil de la Reine, a dirigé les travaux menés en collaboration avec le Port de Vancouver et trois niveaux de gouvernement afin de lancer un programme de dragage d’un montant de 10 millions de dollars à Stevenson et Ladner, dans le but de garantir l’accès sécuritaire aux petits navires et aux ports. Le Port de Vancouver a offert une contribution de 2,75 millions de dollars par l’intermédiaire de son programme de dragage des chenaux locaux pour appuyer cette initiative et les communautés portuaires.

Nous avons également mis au point un programme de gestion des matières draguées sur 30 ans qui répond au besoin de gérer ces matières draguées. Le programme s’assure que le sable dragué est utilisé dans des usages industriels, pour la création d’habitats et les échanges de terrains.

À titre d’administration portuaire, il nous incombe de trouver l’équilibre entre la croissance des échanges commerciaux et le besoin de protéger notre environnement et de respecter la qualité de vie de nos voisins. Le dragage représente l’une des manières de remplir ce mandat au quotidien.

Tom Corsie
Vice-président à l’immobilier
Le Port de Vancouver