Les postes de mouillage

Comment l’Administration portuaire assigne-t-elle les postes de mouillage dans le Port de Vancouver?

Mouillages dans le Port de Vancouver 

L’Administration portuaire Vancouver-Fraser gère 28 postes de mouillage en eau profonde dans le Port de Vancouver, situés à English Bay, dans l’arrière-port et à Indian Arm. Nous avons pris une série de mesures pour améliorer l’efficacité et la flexibilité de la Porte de Vancouver, et doter le Port de Vancouver des capacités nécessaires pour soutenir la hausse des échanges commerciaux du Canada. Ces mesures comprennent notamment la modification de nos procédures de mouillage pour en limiter la durée, accroître le nombre de postes de mouillage à English Bay de 15 à 18, et ouvrir à l’année les postes de mouillage saisonniers de West Vancouver.

La hausse constante du commerce maritime entraîne une utilisation accrue des postes de mouillage au sein de la juridiction de l’Administration portuaire Vancouver-Fraser. Lorsque ces postes sont tous occupés, les navires jettent l’ancre à l’extérieur de notre juridiction.

Au Canada, à l’extérieur de la juridiction des administrations portuaires, les navires de toutes tailles sont autorisés à naviguer et à mouiller à tout endroit jugé sécuritaire, y compris à proximité des îles Gulf. Les voies navigables situées à l’extérieur d’un port sont de compétence fédérale; une administration portuaire n’a normalement aucune influence directe sur la gestion des navires au mouillage dans ces zones.

Mouillages dans les îles Gulf

Les postes de mouillage situés en eau profonde dans les îles Gulf accueillent des navires de grande taille depuis des années. Historiquement, la majorité des bâtiments commerciaux qui y mouillaient étaient des vraquiers transportant principalement du grain, mais parfois du charbon, de la potasse et du soufre, de même que quelques rares navires porte-conteneurs.

La hausse continue des échanges commerciaux facilitée par l’augmentation de la taille des navires, de même que des retards causés par la chaîne d’approvisionnement et les phénomènes météo ont généré une demande de mouillage souvent supérieure à la capacité du Port de Vancouver. Pour répondre à cet enjeu, Transports Canada a lancé un protocole provisoire visant à gérer le mouillage et à distribuer les navires de façon équitable entre les postes de mouillage, de façon à mieux répartir les répercussions possibles sur les collectivités environnantes.

Protocole provisoire de Transports Canada quant au mouillage dans le sud de la Colombie-Britannique

En février 2018, Transports Canada a lancé un protocole provisoire quant au mouillage dans le sud de la Colombie-Britannique.

Cette mesure temporaire a été mise en place en attendant les résultats d’un examen national exhaustif en cours. Ce projet pilote d’une durée initiale de six mois a été prolongé jusqu’au mois d’août 2019.

Le protocole a été élaboré en collaboration avec la Chamber of Shipping of British Columbia, la Fédération maritime du Canada, l’Administration de pilotage du Pacifique, l’Administration portuaire Vancouver-Fraser et l’Administration portuaire de Nanaimo. Transports Canada a également consulté les collectivités locales et les groupes autochtones concernés, et continue de prendre en compte les commentaires du public. Bien que la conformité aux procédures et aux lignes directrices du protocole soit volontaire, les représentants de la communauté maritime appuient ces dernières sans réserve.

Notre engagement envers le protocole provisoire sur lusage des zones de mouillage dans le sud de la Colombie-Britannique

Assignation des postes de mouillage

Transports Canada a demandé à l’Administration portuaire Vancouver-Fraser de soutenir son protocole provisoire en assignant des postes de mouillage autour des îles Gulf. Nous utilisons un algorithme pour assigner les postes de mouillage de façon équitable, en prenant en considération les facteurs suivants : la taille du navire, la raison du mouillage à Vancouver, le nombre de jours pendant lesquels un mouillage est resté vacant et la date de sa dernière utilisation, et le nombre moyen de jours d’occupation. Lorsque possible, nous évitons d’assigner des navires au mouillage dans les îles Gulf, et nous limitons la durée d’occupation des postes.

Préoccupations relatives au bruit et aux feux

En vertu du protocole provisoire de Transports Canada quant au mouillage dans le sud de la Colombie-Britannique, les exploitants de navire sont tenus de réduire le niveau de bruit et l’éclairage au maximum sans compromettre la sécurité et la sûreté, conformément aux exigences réglementaires.

Les membres du public qui souhaitent communiquer leurs préoccupations quant au bruit et à la lumière produits par un navire au mouillage dans les îles Gulf sont invités à remplir ce formulaire. Lors de la réception d’une plainte, nous communiquons directement avec l’agent maritime pour demander la mise en œuvre de mesures correctives. Nous prenons note de chaque plainte et en faisons part à Transports Canada dans nos rapports mensuels.

Commentaires du public sur le protocole provisoire

Les membres du public sont invités à diriger tout commentaire sur le protocole à Transports Canada par courriel, à l’adresse [email protected].

En savoir plus :

Protocole provisoire de Transports Canada quant au mouillage dans le sud de la Colombie‑Britannique