Stratégie pour l’air pur des ports du nord-ouest

Puisque les émissions atmosphériques ne sont évidemment pas contenues par les frontières municipales, régionales et nationales, nous collaborons avec plusieurs organisations partenaires pour surveiller et réduire les émissions polluantes découlant des activités du port qui nuisent à la qualité de l’air et contribuent aux changements climatiques.

En partenariat avec les administrations portuaires de Seattle, de Tacoma, et de la Northwest Seaport Alliance, nous avons mis sur pied la Stratégie pour l’air pur des ports du nord-ouest en 2007 dans le but d’améliorer la qualité de l’air et de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et de matière particulaire diesel (MPD) dans le bassin atmosphérique de Puget Sound et du bassin de Géorgie.

Renouvelée en 2020, la Stratégie définit le processus de transition des combustibles fossiles aux carburants et aux technologies plus propres, dégageant moins d’émissions polluantes, dans le cadre des activités portuaires en :

  • Mettant sur pied des programmes qui font la promotion de l’efficacité énergétique des équipements, retirent progressivement les équipements désuets et polluants, et soutiennent les carburants provisoires à plus faibles émissions
  • Facilitant la collaboration pour faire progresser la mise en marché d’équipements zéro-émission et permettre leur adoption avant 2050
  • Collaborant avec l’industrie et le gouvernement pour cibler les principales contraintes en matière d’infrastructures et les résoudre d’ici 2030

La Stratégie pour l’air pur des ports du nord-ouest comprend également des objectifs de rendement pour toutes les sources d’émissions principales du port, notamment les navires océaniques et portuaires, l’équipement de manutention du fret, les camions porte-conteneurs, les locomotives et les activités administratives.

Les cibles de performance comprennent notamment le dénombrement des navires en escale à chaque port qui sont dotés de moteurs écoénergétiques ou qui utilisent l’alimentation à quai, des carburants propres et d’autres technologies de réduction des émissions. Cet objectif souligne le rôle important joué par les administrations portuaires dans l’adoption par les compagnies maritimes de carburants ou de technologies qui réduisent les émissions au-delà des niveaux exigés par l’Organisation maritime internationale dans la zone de contrôle des émissions nord-américaines. Nous recensons les navires qui atteignent ou surpassent les pratiques environnementales exemplaires par l’intermédiaire de notre programme ÉcoAction.

Merci de votre intérêt envers le Port de Vancouver. Pour obtenir de plus amples renseignements en français, veuillez communiquer avec nous à [email protected] ou au 604 665-9000.