Plus récentes nouvelles

Améliorations apportées au terminal automobile Annacis Auto à Delta afin d’appuyer la croissance du secteur automobile

octobre 13, 2021

Vancouver (C.-B.) : L’Administration portuaire Vancouver-Fraser a annoncé aujourd’hui avoir conclu une entente avec l’opérateur de terminaux WWL Vehicle Services Canada, Ltd. (s/n WW Solutions) pour réaliser des travaux d’amélioration au niveau du terminal automobile Annacis Auto à Delta. Appuyé par un financement de Transports Canada, le projet d’optimisation du terminal automobile Annacis Auto permettra d’améliorer l’efficience des opérations du terminal au sein de la superficie existante, d’augmenter sa capacité à traiter un volume plus élevé d’importations d’automobiles à l’avenir, et de prendre en charge la résilience aux changements climatiques.

« Nous sommes très heureux de nous associer à WW Solutions pour ce projet essentiel en termes commerciaux », a déclaré Jennifer Natland, vice-présidente intérimaire des biens immobiliers au sein de l’Administration portuaire Vancouver-Fraser. « Puisque près de 100 % de toutes les importations de véhicules fabriqués en Asie et destinés au marché canadien transitent par le Port de Vancouver, le projet d’optimisation du terminal automobile Annacis Auto permettra de prendre en charge la croissance suivant la pandémie dans le secteur automobile et la demande émergente pour les véhicules électriques, en utilisant les terrains existants. »

Les importations d’automobiles ont augmenté au cours des récentes années en raison de la demande des consommateurs pour des véhicules hybrides et plus écoénergétiques. Les terminaux automobiles Annacis Auto et Richmond Auto opèrent à capacité maximale et des modifications sont nécessaires afin d’appuyer les opérations existantes et de prendre en charge la demande en hausse pour les importations automobiles.

Les améliorations apportées au terminal comprennent :

  • Prolongement des deux voies ferrées existantes du terminal
  • Installation de bornes de recharge pour véhicules électriques
  • Remplacement de certains bâtiments du terminal par une nouvelle installation de traitement des véhicules

Une fois les travaux achevés, le terminal sera en mesure de prendre en charge jusqu’à 480 000 véhicules par an, assurant ainsi la résilience de ce secteur du port, tout en appuyant l’atteinte des objectifs en matière de changements climatiques grâce à l’installation des nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques.

« Ces investissements démontrent notre engagement envers le secteur automobile canadien. Nous sommes heureux de voir ces améliorations prendre forme puisqu’elles nous permettront de mieux servir nos clients », indique John Felitto, président de WWL Vehicle Services Americas. « WW Vehicle Services Canada travaillera en étroite collaboration avec l’Administration portuaire Vancouver-Fraser à titre de partenaire stratégique afin de répondre aux besoins de nos clients et de nos opérations. »

Le projet permettra à l’Administration portuaire de fusionner les deux terminaux automobiles existants du port en un seul sur le site d’Annacis et de transformer le terminal automobile Richmond Auto pour répondre aux autres besoins du port une fois le projet achevé.

Dans le même temps, et indépendamment des travaux indiqués ici, l’Administration portuaire va entreprendre des travaux de maintenance distincts afin d’améliorer la protection du rivage, ce qui protègera les terrains portuaires de l’érosion.

Aperçu des avantages du projet

  • Amélioration de la capacité du terminal automobile afin d’appuyer la croissance du secteur automobile canadien
  • Amélioration de la résilience aux changements climatiques en tenant compte de la demande en hausse pour des véhicules électriques et en améliorant la protection du rivage
  • Amélioration de l’efficience du système de transports en réduisant le nombre d’aiguillages et de configuration des trains requis au sein du dépôt ferroviaire existant, permettant ainsi de simplifier les opérations et d’accroître la capacité
  • Soutien accru au développement économique en permettant l’agrandissement du terminal automobile et la transformation de terrains industriels appuyant les échanges commerciaux de grande valeur afin d’appuyer d’autres activités portuaires

Dans les mois qui viennent, l’Administration portuaire va mobiliser les locataires, les collectivités locales et les groupes autochtones locaux afin de mieux comprendre leurs intérêts en ce qui a trait à ce projet.

Pour en apprendre davantage à propos du projet d’optimisation du terminal automobile Annacis Auto, consultez la page portvancouver.com/annacisautoterminal.

Contexte

Personne-ressource auprès des médias :

Danielle Jang
Gestionnaire, Communications stratégiques
[email protected]

À propos de l’Administration portuaire Vancouver-Fraser et du Port de Vancouver

L’Administration portuaire Vancouver-Fraser est l’agence fédérale chargée de la gestion du Port de Vancouver. Comme toutes les administrations portuaires canadiennes, nous relevons du ministre fédéral des Transports et menons nos activités en vertu de la Loi maritime du Canada. Notre mandat consiste à faciliter les échanges commerciaux du Canada passant par le Port de Vancouver, tout en protégeant l’environnement et en tenant compte des communautés locales. L’Administration portuaire fonctionne à titre de société sans actionnaires, financièrement autonome, et qui ne s’appuie pas sur l’argent des contribuables pour mener ses activités. Nos revenus proviennent des terminaux portuaires et des locataires qui louent les terrains portuaires, et des utilisateurs du port qui payent différents frais tels que les droits de port. Les profits sont réinvestis dans l’infrastructure du port. L’Administration portuaire gère l’utilisation des eaux et des terres du port, ce qui comprend plus de 16 000 hectares d’eau, plus de 1 500 hectares de terres, et environ 350 kilomètres de rivage. Situé sur la côte sud-ouest de la Colombie-Britannique au Canada, le Port de Vancouver s’étend de Roberts Bank et du fleuve Fraser jusqu’à l’inlet Burrard inclusivement. Il borde 16 municipalités et se trouve à l’intersection des territoires traditionnels et des terres cédées en vertu d’un traité de plusieurs Premières Nations des Salish du littoral. Le Port de Vancouver est le plus important port du Canada et le troisième plus grand port d’Amérique du Nord en ce qui concerne les tonnes de marchandises transportées. Facilitant les échanges commerciaux avec plus de 170 pays pour une valeur annuelle représentant 240 milliards de dollars, les activités portuaires représentent 115 300 emplois, 7 milliards de dollars en salaires et 11,9 milliards de dollars de produit intérieur brut au Canada.

See All News

Share this story: