Essai volontaire de ralentissement des navires dans le détroit de Haro et le passage Boundary pour 2020

Travailler ensemble pour réduire les effets du bruit sous-marin sur les baleines

Depuis 2014, le programme ECHO (Enhancing Cetacean Habitat and Observation, amélioration et observation des habitats des cétacés) a mis sur pied plusieurs initiatives collaboratives de recherche pour mieux comprendre et gérer les effets cumulatifs des activités de commerce maritime sur les baleines de notre région, particulièrement les épaulards résidents du sud. Le bruit sous-marin venant des navires interfère avec la capacité des épaulards à chasser, à s’orienter et à communiquer.

En 2019, 82 % des grands navires commerciaux ont participé au ralentissement volontaire lors de leur passage à travers le détroit de Haro et le passage Boundary, réduisant le bruit sous-marin de moitié. Les recherches démontrent que la diminution de la vitesse des grands navires commerciaux est un moyen efficace de diminuer le bruit sous-marin créé à la source par le navire et le bruit sous-marin général dans les habitats environnants, ce qui devrait augmenter les chances que les épaulards résidents du sud ont de se nourrir.

Pendant les essais, des microphones sous-marins temporaires, appelés hydrophones, avaient été installés sur le sol marin, sous les lignes entrantes et sortantes de navigation commerciales pour mesure le bruit sous-marin venant des bateaux. Vous pouvez entendre le bruit venant d’un de nos bateaux participants avant et après le ralentissement.

Avant le ralentissement

Courtoisie du programme ECHO

Pendant le ralentissement

Courtoisie du programme ECHO

À propos du ralentissement volontaire des navires dans le détroit de Haro et le passage Boundary en 2020

On demande aux grands navires commerciaux de ralentir volontairement à une vitesse qui dépend du type de navire :

  • 14.5 noeuds ou moins à travers les eaux pour les porteurs de véhicules, les bateaux de croisière et les bateaux de marchandises.
  • 11.5 noeuds ou moins à travers les eaux pour les vraquiers, les pétroliers, les traversiers et les navires gouvernementaux

La période de ralentissement débutera une fois la présence des baleines confirmée dans la région, et la surveillance commencera le 1er juin 2020. Le ralentissement s’étirera jusqu’au 1er octobre; si les baleines sont encore présentes à cette date, le ralentissement sera prolongé jusqu’au 31 octobre au plus tard.

Ressources pour les navires participants (en anglais):

Collaborer pour réussir

La logistique de la coordination d’un ralentissement volontaire de navires à l’extérieur de la juridiction de l’administration portuaire est complexe et requiert la collaboration de plusieurs partenaires et corps consultatifs. L’administration portuaire est reconnaissante de la participation continue et du soutien de ses conseillers et partenaires, qui contribuent au succès de ces initiatives volontaires.

En 2019, 82 % des grands navires commerciaux ont participé au ralentissement volontaire. Nous les remercions de leur participation soutenue.

Cette initiative de ralentissement volontaire est un de nos engagements pris pour nous conformer à l’Accord de conservation en vertu de l’article 11 de la Loi sur les espèces en péril auquel participe le programme Echo.

Les épaulards résidents du sud

Les épaulards résidents du sud sont catégorisés comme menacés par la Loi sur les espèces en péril du Canada et par le Endangered Species Act aux États-Unis. Depuis l’année passée, la population est tombée à 73 individus. Dans la dernière année, les gouvernements des deux pays ont continué de mettre l’accent sur le besoin de développer et d’implémenter des mesures pour réduire le bruit sous-marin généré par les bateaux.

Questions ou opinions

Pour plus d’informations sur le ralentissement des navires, veuillez contacter l’équipe du programme ECHO à [email protected] ou le Centre des opérations de l’Administration portuaire de Vancouver Fraser, ouvert 24/7 au 604.665.9086. Pour des mises à jour générales sur le programme, veuillez-vous inscrire au ECHO bulletin d’information du programme ou visiter la page web principale du programme ECHO pour plus d’information.