Partenaires et conseillers du programme ECHO

La mission de l’Administration portuaire de Vancouver Fraser est de bâtir le port le plus durable du monde et l’organisme priorise donc les approches de gestion qui la rapprochent de ce but. La compréhension mutuelle des intérêts permet de travailler ensemble de manière constructive, afin de résoudre les défis communs et de bâtir un port durable.

Le programme ECHO, dirigé par l’Administration portuaire, cherche à amener les parties concernées de la région à travailler ensemble pour maximiser le succès du programme et pour assurer que les mesures de mitigation et de gestion formulées dans le cadre du programme soient informées par des intérêts de durabilités culturelles, économiques et environnementales.

L’orientation du programme ECHO est guidée par les conseils et les apports d’un groupe de travail consultatif et de comités techniques associés. Les conseils fournis par ces conseillers bénévoles aident grandement l’équipe de gestion du programme ECHO dans ses décisions quant aux études scientifiques, aux initiatives éducatives et aux autres projets qui devraient être mis de l’avant pour le mieux faire avancer les objectifs du programme.

Les réunions du groupe de travail consultatif et la majorité de celles des comités techniques sont facilitées par le Conseil du basin Fraser. Connu pour ses efforts visant à rassembler les gens pour travailler au développement durable partout en Colombie-Britannique, le Conseil du basin Fraser joue un rôle important en aidant le Programme ECHO et ses partenaires à trouver des solutions coopératives pour aider les baleines menacées. Pour plus d’information sur le Conseil du basin Fraser, vous pouvez visiter leur site Web.

Nous apprécions le soutien, l’engagement et les efforts de nos conseillers, collaborateurs et participants de recherche, dont les efforts servent à réduire les effets du transit commercial sur les baleines menacées.

Partenaires de financement et bénévoles

Administration portuaire de Vancouver Fraser

Pêches et Océans Canada

Fraser River Pile and Dredge

JASCO Applied Sciences

Oceans Networks Canada

L’entreprise Trans Mountain

Transports Canada

La nation Tsleil-Waututh

Université de Victoria

L’aquarium de Vancouver

Groupe de travail consultatif

Les navigateurs de la côte de la C-B

Les traversiers de la C-B

La garde côtière canadienne

Chamber of Shipping

Council of Marine Carriers

Cruise Lines International Association -North West & Canada

Pêches et Océans Canada

Des conseillers autochtones

National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA)

Natural Resources Defense Council, Inc.

Ocean Wise

Administration de pilotage du Pacifique Canada

La marine royale canadienne

Fédération maritime du Canada

Transports Canada

L’administration portuaire de Vancouver Fraser

Les traversiers de l’État du Washington

WWF-Canada

Comités des opérateurs de navires

Les navigateurs de la côte de la C-B

Les traversiers de la C-B

La garde côtière canadienne

Chamber of Shipping

Council of Marine Carriers

Cruise Lines International Association – North West & Canada

Hapag-Lloyd (Canada) Inc.

Holland America Group

Marine Exchange of Puget Sound

Administration de pilotage du Pacifique Canada

Pacific Northwest Ship & Cargo Services

L’administration portuaire de Vancouver Fraser

La marine royale canadienne

Fédération maritime du Canada

Transports Canada

La garde côtière américaine

L’administration portuaire de Vancouver Fraser

Les traversiers de l’État du Washington s

Comité technique d’acoustique

Les traversiers de la C-B

Pêches et Océans Canada

DHI Group Inc.

DW Ship Consult

JASCO Applied Sciences

National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA)

Oceans Networks Canada

Ocean Wise – Coastal Ocean Research Institute (CORI)

La marine royale canadienne

Architectes navals Robert Allan

Sea Mammal Research Unit (SMRU) Consulting Canada

Transports Canada

L’université de la Colombie-Britannique

L’université de St-Andrews

L’université de Victoria

Le département des transports de l’État de Washington

Autres collaborateurs de programme ou de projet

Achieve Quieter Oceans (AQUO)

American Waterways Operators

Green Marine

L’administration portuaire de la Nanaimo

Le port de Seattle

Le port de Tacoma

L’administration portuaire de Prince Rupert

Puget Sound Pilots

Saturna Island Marine Research and Education Society

L’institut Scripps d’océanographie

Sea Mammal Research Unit (SMRU) Consulting Canada

The Whale Museum

L’université de Victoria, projet NEMES (Noise Exposure to the Marine Environment from Ships)

Alignement avec les stratégies de rétablissement du gouvernement du Canada

Depuis l’annonce du Plan de protection des océans du gouvernement en 2016 et de l’ Initiative de protection des baleines en 2018, le programme ECHO et ses conseillers ont travaillé en parallèle avec le processus du gouvernement du Canada, et s’y sont engagés plus activement, afin d’assurer que les efforts collectifs de mitigation et de recherches se rejoignent.

Les stratégies de rétablissement du gouvernement du Canada incluent:

Veuillez consulter le site de Pêches et Océans Canada pour la Loi sur les espèces en péril : stratégies de rétablissement pour une liste complète de leurs stratégies de rétablissement.

Le programme ECHO concentre ses efforts à partir de trois des quatre catégories de menace identifiées par la Stratégie de rétablissement des épaulards du nord et du sud de Pêches et Océans Canada, et fait la promotion de projets dans chaque catégorie qui servent à informer l’établissement de mesures qui réduisent ces menaces liées au transit maritime pour les baleines. Pour plus d’information sur les projets du programme ECHO, veuillez consulter la page sur les projets et les initiatives .

Entente de conservation

En mai 2019, le gouvernement du Canada a passé une entente de conservation inédite, basée sur la section 11 de la Loi sur les espèces en péril avec l’Administration portuaire de Vancouver Fraser, l’Administration du pilotage du Pacifique et cinq partenaires de l’industrie du transport maritime, afin de soutenir le rétablissement des populations d’épaulards résidents du sud.

L’entente formalise le rôle du programme ECHO et la participation de l’industrie maritime et du gouvernement, afin de poursuivre la collaboration sur une période de cinq ans, avec une priorité sur la réduction des perturbations acoustiques et physique venant de gros navires commerciaux qui naviguent dans les habitats essentiels aux épaulards résidents du sud. Cette entente vient complémenter d’autres ententes du programme ECHO et l’équipe du programme poursuit sa collaboration avec nos partenaires et nos conseillers.

L’entente signée de conservation est disponible dans le registre publique de la Loi sur les espèces en péril.

Le comité de gestion de l’entente de conservation

Le comité de gestion de l’entente de conservation est un comité créé par les neuf parties signataires de l’entente de conservation intitulé Accord de conservation en vertu de l’article 11 de la Loi sur les espèces en péril pour appuyer le rétablissement de l’épaulard résident du sud. Le comité a pour fonction de superviser l’implémentation et l’efficacité de l’accord de conservation et représente un forum pour collaborer, discuter et régler les problèmes qui peuvent survenir quand à l’interprétation et l’implémentation de l’entente.

Le comité comprend des représentants des neufs parties de l’entente de conservation :

Pêches et Océans Canada

Transport Canada

L’Administration portuaire du port de Vancouver Frase

L’Administration de pilotage du Pacifique

Chamber of Shipping of British Columbia

La Fédération maritime du Canada

Cruise Lines International Association

Council of Marine Carriers

International Ship Owners Alliance of Canada