Stratégie pour l’air pur

Northwest Ports Clean Air Strategy

Nous nous sommes associés aux ports de Seattle et de Tacoma, ainsi qu’à des partenaires gouvernementaux tels que Environnement Canada et Metro Vancouver, depuis 2007 dans le but de développer et de mettre en œuvre une stratégie pour l’air pur appelée Northwest Ports Clean Air Strategy. Le programme vise la réduction des émissions atmosphériques liées au port dans le bassin atmosphérique de Puget Sound et du bassin de Géorgie.

Le Port de Vancouver a publié en 2014 le premier rapport sur les progrès accomplis dans le cadre des objectifs de 2013 de la Northwest Ports Clean Air Strategy. Cette stratégie a été créée en 2007 en partenariat avec les ports de Tacoma et de Seattle et en collaboration avec différents intervenants gouvernementaux, dont Environnement Canada et Metro Vancouver.

Objectifs de la stratégie Northwest Ports Clean Air Strategy :

  • réduire les émissions de particule en suspension par tonne de marchandise de 75 pour cent d’ici 2015 et de 80 pour cent d’ici 2020;
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre par tonne de marchandise de 10 pour cent d’ici 2015 et de 15 pour cent d’ici 2020.

Mise à jour 2013 – Northwest Ports Clean Air Strategy
Rapport de mise en œuvre 2013 – Northwest Ports Clean Air Strategy

Inventaire des émissions atmosphériques

Nous réalisons un inventaire complet des émissions atmosphériques liées au port, y compris les aérocontaminants importants et les gaz à effet de serre. L’inventaire est effectué tous les cinq ans, de manière à correspondre aux inventaires des émissions réalisés par Metro Vancouver pour la région et par Environnement Canada pour les activités maritimes. L’inventaire 2010 des émissions liées au port se concentrait sur les opérations terrestres

Inventaire 2010 des émissions côté terre réalisé par le Port de Vancouver
Sommaire exécutif 2008 – Inventaire des émissions côté terre réalisé par le Port de Vancouver 
Inventaire 2008 des émissions atmosphériques côté terre réalisé par le Port de Vancouver

Surveillance de la qualité de l’air

En 2014, nous avons financé l’achat et l’installation de plusieurs nouveaux dispositifs de surveillance de la qualité de l’air et des conditions météorologiques afin d’assister les stations de surveillance de la qualité de l’air existante exploitées par Metro Vancouver. Ces nouveaux dispositifs comprennent deux stations qui surveillent en continu la qualité de l’air et les renseignements météorologiques, ainsi que cinq sites passifs (non continus), tous situés dans la partie de Burrard Inlet proche de Vancouver-Est.

L’infrastructure améliorée de surveillance de la qualité de l’air nous permettra de mieux repérer et signaler les changements en matière de qualité de l’air. Metro Vancouver fera fonctionner et entretiendra les stations de surveillance, et les données seront disponibles en ligne, de même que les données des autres stations de surveillance situées dans la région.