Qualité de l’air, consommation énergétique et mesures de lutte contre le changement climatique

Nous avons pris une série d’initiatives afin de réduire les émissions atmosphériques liées aux activités clés du port : navires, camions, équipement de manutention et activités des terminaux. Notre approche consiste à collaborer avec les représentants de l’industrie et les intervenants de chaque secteur afin de mettre en place des programmes qui répondent au contexte opérationnel unique et aux objectifs environnementaux de pointe de l’industrie.

Notre approche visant à réduire les émissions dans chaque secteur d’activité s’appuie sur les objectifs suivants :

  • protéger la qualité de l’air en réduisant les aérocontaminants importants tels que l’oxyde de soufre, l’oxyde de diazote et les émissions de particules en suspension;
  • limiter la contribution du port au changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en développant des plans d’adaptation au changement climatique coordonnés pour l’infrastructure et les écosystèmes;
  • faire la promotion d’une culture d’amélioration permanente et de réduction de la consommation énergétique au sein du port, en mettant l’accent sur la transition de l’industrie vers l’utilisation de sources d’énergie renouvelables et de technologies propres;
  • collaborer avec le gouvernement et l’industrie à l’élaboration de buts et d’objectifs, au suivi du rendement et à la production de rapports sur les progrès accomplis.

Ci-après se trouve un aperçu de nos principales initiatives en matière de qualité de l’air, de consommation énergétique et de mesures de lutte contre le changement climatique.

Stratégie pour l’air pur

Nous nous sommes associés aux ports de Seattle et de Tacoma, ainsi qu’à des partenaires gouvernementaux tel que Environnement Canada et Metro Vancouver, depuis 2007 dans le but de développer et de mettre en œuvre une stratégie pour l’air pur appelée Northwest Ports Clean Air Strategy. Le programme vise la réduction des émissions atmosphériques liées au port dans le bassin atmosphérique de Puget Sound et du bassin de Géorgie.

Le Port de Vancouver a publié en 2014 le premier rapport sur les progrès accomplis dans le cadre des objectifs de 2013 de la Northwest Ports Clean Air Strategy. Cette stratégie a été créée en 2007 en partenariat avec les ports de Tacoma et de Seattle et en collaboration avec différents intervenants gouvernementaux, dont Environnement Canada et Metro Vancouver. Apprenez-en davantage à propos de notre stratégie pour l’air pur.

Navires

Nous encourageons et récompensons les navires plus propres qui fréquentent notre port par l’intermédiaire de notre programme ÉcoAction*. Les navires peuvent obtenir une réduction pouvant aller jusqu’à 47 pour cent des droits de port lorsqu’ils prennent des mesures de réduction des émissions ainsi que d’autres pratiques environnementales. Apprenez-en davantage à propos de notre programme ÉcoAction pour les navires.

Équipement de manutention des marchandises

Nous avons été en 2015 le premier port au Canada à mettre en place une taxe visant à réduire les émissions de l’équipement diesel utilisé dans le cadre des opérations des terminaux. Les anciens moteurs diesel qui ne sont pas munis de dispositifs modernes de contrôle des émissions produisent des émissions de particules en suspension nocives pour la santé humaine.

Le programme de réduction des émissions de diesel autres que celles liées au transport routier comprend une taxe appliquée à l’utilisation d’équipement ancien et polluant, ainsi que des politiques de réduction obligatoire de la marche au ralenti, des limites en matière d’opacité et des exigences liées à l’étiquetage de l’équipement, à la production de rapports et à la vérification. Apprenez-en davantage à propos du programme de réduction des émissions de diesel autres que celles liées au transport routier et de l’équipement de manutention des marchandises.

Camions

Nous avons été en 2008 le premier port au Canada à mettre en place des exigences environnementales très strictes concernant la réduction des émissions atmosphériques des camions porte-conteneurs. Notre système de délivrance de permis aux camions comprend des exigences environnementales qui limitent l’âge des moteurs et l’opacité. Les camions fabriqués après 2006 sont nettement moins polluants et plus efficients, c’est pourquoi nous prévoyons d’ici 2017 de réduire les émissions provenant des camions au niveau équivalent à celles des camions de 2007, et nous sommes en bonne voie d’atteindre cet objectif. Apprenez-en davantage à propos de nos programmes environnementaux liés aux camions.

Terminaux

Nous avons été le premier port au Canada à collaborer avec un service public d’électricité afin de mettre en avant la consommation énergétique au sein des terminaux du port.

En partenariat avec BC Hydro, notre initiative d’action en matière de consommation énergétique aide les locataires du port à planifier l’avenir en favorisant l’utilisation de systèmes énergétiques efficients, fiables, propres et concurrentiels. Nous voulons tirer parti de l’énergie hydroélectrique propre de la Colombie-Britannique et maximiser l’efficacité de l’énergie électrique.

Notre initiative d’action en matière de consommation énergétique aide les locataires des installations du port à repérer et à mettre en œuvre les possibilités de réduction des coûts énergétiques, à accéder à des mesures financières incitatives et à obtenir une productivité opérationnelle améliorée. Apprenez-en davantage à propos de nos programmes environnementaux liés aux terminaux.

*L’utilisation du terme ÉcoAction par le Port de Vancouver fait référence à un programme spécialement conçu pour promouvoir l’amélioration de la performance environnementale au sein de l’industrie du transport maritime. Ce programme n’est pas lié au Programme de financement communautaire ÉcoAction géré par Environnement Canada.